×
×

Brevets

Vaccins : après l’annonce de Biden, quelles étapes pour un accès universel ?

6 mai 2021

L’administration Biden s’est déclarée favorable à la levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins destinés à lutter contre la pandémie de Covid-19. Dans la foulée, la présidente de la Commission européenne s’est déclarée prête à discuter. Le CNCD-11.11.11 salue ces ouvertures en direction d’un accès équitable et universel à la vaccination. Les prochaines étapes seront déterminantes.

Les Etats-Unis viennent d’apporter leur soutien à la proposition de suspendre les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins contre la Covid-19 Covid-19
Coronavirus
covid-19
coronavirus
, défendue par l’Afrique du Sud, l’Inde et des pays en développement depuis octobre dernier. Cette annonce constitue un tournant marquant dans la lutte contre l’épidémie au niveau mondial.

Loin de représenter un bien public mondial, comme plusieurs dirigeants l’avaient pourtant annoncé au début de la pandémie, les vaccins contre la Covid-19 sont actuellement répartis de manière extrêmement inégale selon la loi du plus offrant.

Après l’annonce américaine, plusieurs étapes importantes restent à franchir. La levée des brevets nécessite l’unanimité des Etats membres de l’OMC. L’UE et les quelques pays qui continuaient à s’y opposer (Suisse, Canada, Australie, etc.) doivent donc donner leur feu vert à l’OMC sans tarder.

Par ailleurs, la levée des brevets ne constitue que la première étape menant à l’augmentation de la production et à l’accès de tous les groupes vulnérables de tous les pays à un prix abordable. Il faudra engager également un partage de connaissances et de technologies avec les entreprises ayant des capacités de production et mettre en œuvre une distribution des vaccins sur une base multilatérale. Cette stratégie devra être conçue en fonction des priorités sanitaires afin d’éradiquer la pandémie au plus vite.

Le développement de sites de production prendra plusieurs mois et il faut donc éviter que le nationalisme vaccinal continue de freiner une stratégie mondiale à court terme. Seule la coopération multilatérale est susceptible de répondre efficacement à une crise mondiale comme la pandémie de Covid-19.

L’initiative COVAX visant à garantir l’accès des vaccins aux pays les plus pauvres doit être intégrée à cette stratégie multilatérale et revoir ses ambitions à la hausse, pour viser l’immunité collective à l’échelle mondiale au plus vite.

Ces efforts doivent s’accompagner d’un programme d’information dans les pays prioritaires où la population a été la cible de désinformation.