×
×

Climat

COP26 : La Belgique manque une ultime chance de sauver sa crédibilité sur la scène internationale

Communiqué de presse

10 novembre 2021

Mercredi 10 novembre. Les ministres belges du climat et de la coopération au développement se sont réunis aujourd’hui lors d’un événement officiel sur le financement climat. Pour le CNCD-11.11.11, c’est une occasion manquée.

La Belgique a été incapable de s’accorder sur un nouvel engagement pour financement climat financement climat international. C’était la dernière chance pour la Belgique de se mettre d’accord sur une nouvelle contribution nationale, juste et ambitieuse pour le financement climat international. A cause de l’enlisement des négociations climatiques internes, cela n’a pas été possible.

Pour le CNCD-11.11.11, c’est un manquement grave, qui n’est pas digne d’un pays comme la Belgique. “Nous sommes déçus de voir que les querelles institutionnelles belges ont pris le pas sur la solidarité internationale”, dit Rebecca Thissen, chargée de recherche en justice climatique Justice climatique au CNCD-11.11.11. « Un engagement ambitieux, clair et pluriannuel est pourtant un élément essentiel pour garantir la prévisibilité des financements alloués et donc renforcer la confiance dans les négociations climatiques internationales. C’est une occasion manquée pour notre pays. »

Il y a certes des choses qui sont positives et certains engagements adoptés par les différentes entités vont dans le bon sens. «  Tant le gouvernement fédéral que les Régions bruxelloise et wallonne ont annoncé de nouvelles contributions et ont ainsi fait un pas vers plus de justice climatique. La Flandre a quant à elle brillé par son absence, dit encore Rebecca Thissen. Nous saluons ces signaux encourageants, mais il est crucial d’arriver rapidement à un accord sur un engagement commun pour les prochaines années. La Belgique peut capitaliser sur ses bonnes pratiques, comme son attention pour l’adaptation et les pays les moins avancés. »