×
×

Opération 11.11.11

Avec la société civile palestinienne, sous les bombes

2 juin 2021

En Palestine, l’Opération 11.11.11 soutient le travail du réseau palestinien des ONG (PNGO). Alors que le cessez-le-feu conclu fin mai entre Israël et le Hamas ne règle aucun des problèmes de fond, ce soutien est plus que jamais nécessaire.

Au Proche Orient, une fois encore, les tensions entre Israéliens et Palestiniens dégénèrent en une spirale de violence dont sont victimes les populations civiles. Les mesures illégales d’expropriation de familles palestiniennes à Sheikh Jarrah, quartier de Jérusalem-Est annexée par Israël, ont servi d’étincelle. Les manifestations palestiniennes ont été brutalement réprimées par Israël, qui a lancé des frappes aériennes sur la bande de Gaza en représailles aux roquettes lancées depuis le territoire par le Hamas depuis Gaza. Les populations de Gaza, déjà victimes du blocus, sont prises en otage et ont subi des bombardements qui ont provoqué de nombreuses victimes civiles, dont des enfants. Ces bombardements ont détruit des infrastructures vitales, comme le seul centre de test Covid-19 Covid-19
Coronavirus
covid-19
coronavirus
qui existait pour les deux millions d’habitants de la bande de Gaza.

Le CNCD-11.11.11 reste présent aux côtés des organisations de la société civile qui défendent la paix, le respect du droit international et le développement durable. En particulier, l’Opération 11.11.11 Opération 11.11.11
récolte de fonds
soutient le travail du réseau palestinien des organisations de la société civile, PNGO (Palestinian NGOs network). Permettez-nous de partager avec vous les mots d’Amjad Shawa, le directeur de PNGO, le 13 mai dernier, au quatrième jour des bombardements israéliens sur Gaza :

Amjad Shawa, le directeur de PNGO, partenaire du CNCD-11.11.11  (Crédit : Source : plateforme-palestine.org )
« Pour la quatrième nuit consécutive, les Palestiniens n’ont pas dormi et les enfants sont terrifiés dans la bande de Gaza en raison des violents bombardements israéliens de roquettes et de missiles qui se sont poursuivis à l’aube du premier jour de l’Aïd.
Les enfants sont terrifiés, leurs maisons tremblent à cause de chaque missile et obus tombant sur leurs maisons. Même les oiseaux se sont envolés à cause du déracinement des arbres dû au bombardement de nombreux quartiers résidentiels.
De nombreux enfants ont été chassés de force hors de leurs maisons, celles-ci étant transformées en décombres. Ils y ont laissé des jouets, des livres, des histoires. Ils ont perdu la sécurité de leur maison ou ont été hébergés par des parents, s’ils ont de la chance.
Des enfants ont perdu leur mère et leur père à cause d’un missile insensé qui a détruit leur vie et leur a fait perdre leur étreinte chaleureuse.
Difficile d’ignorer les cris de la mère qui a perdu ses deux enfants à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza. Cela s’est produit alors qu’ils achetaient leurs vêtements pour l’Aïd.
Les enfants attendent l’arrêt de cette agression injuste, pour retrouver une vie que l’occupation a privé de sa joie ».

Ces mots d’Amjad Shawa, qui illustrent la violence qui se perpétue au Proche-Orient, pourraient nous laisser sans voix, avec un sentiment d’impuissance. Mais notre détermination à soutenir ceux qui se battent pour la justice, la paix et le développement n’est pas altérée.

Grâce à l’Opération 11.11.11, le CNCD-11.11.11 finance le travail de PNGO pour coordonner la société civile palestinienne et porter une voix de paix dans un conflit où ne s’entendent que les accents les plus violents. Il est absolument nécessaire de soutenir les voix modérées au sein de la société palestinienne, face à la dominance du Hamas et face à la tentation de la surenchère violente.

En Belgique aussi, ainsi qu’au niveau européen, le CNCD-11.11.11 mène un plaidoyer afin de s’attaquer aux causes profondes du conflit que sont l’occupation des territoires palestiniens. Ce travail vise à promouvoir des mesures concrètes, comme l’interdiction de commercer avec les colonies israéliennes illégales.

Nul ne sait si nous verrons, de notre vivant, la fin du conflit entre Israéliens et Palestiniens. Ces dernières années ne nous ont pas donné de raison d’espérer, c’est vrai. Mais nous choisissons de rester aux côté de ceux qui militent pour la paix et le développement. En faisant un don à l’Opération 11.11.11, vous continuez de porter cet espoir.

Soutenez l'Opération 11.11.11
pour un monde juste et durable