×
×

Du 5 au 15 novembre

L’Opération 11.11.11 2020 en bref

Le rendez-vous des Belges avec la solidarité internationale du 5 au 15 novembre

Jours
Heures
Minutes
Secondes

POUR UN « MONDE D’APRÈS » JUSTE ET DURABLE

La pandémie de Covid-19, en contraignant la majorité de l’humanité au confinement et en provoquant la pire récession depuis la Deuxième Guerre mondiale, révèle combien la prospérité économique et le développement dépendent de la santé publique et de ses racines sociales et environnementales. Un minuscule virus, favorisé par la destruction des écosystèmes qui exacerbe les risques de zoonoses, a pour effet de mettre l’économie mondiale à genou et d’aggraver la pauvreté et les inégalités mondiales.

Les populations sans emploi formel, sans protection sociale ou sans logement sont en effet les plus vulnérables aux chocs de la crise du coronavirus. Dans les pays en développement, l’impact socio-économique de la crise sanitaire est dramatique. Des dizaines de millions de personnes sont poussées dans la pauvreté et dans l’insécurité alimentaire. Selon la Banque mondiale, la crise sanitaire risque de plonger 70 à 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté – un chiffre qui pourrait augmenter si la crise se prolonge. Une nouvelle étude publiée par l’Institut mondial de recherche sur les aspects économiques du développement de l’Université des Nations Unies indique qu’un demi-milliard de personnes, soit 8 % de la population mondiale, risquent de tomber dans la pauvreté en raison des retombées économiques de la pandémie. La crise liée à la COVID-19 risque d’anéantir des décennies de progrès dans la lutte contre la pauvreté.

La faim dans le monde, qui regagnait du terrain avant la crise sanitaire, s’aggrave elle aussi avec le coronavirus. D’après les dernières estimations de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la faim touchait l’an dernier environ 690 millions de personnes, soit 8,9% de la population mondiale, en hausse de dix millions de personnes par rapport à l’année précédente. La pandémie de Covid-19, qui perturbe les chaînes d’approvisionnement, aggrave cette situation. La FAO estime qu’elle risque de pousser vers la faim entre 83 et 132 millions de personnes supplémentaires.

Face à une pandémie et à une récession mondiale, les problèmes des uns sont les problèmes des autres. C’est pour- quoi on ne répondra pas efficacement à ces enjeux globaux sans renforcer la coopération internationale. En outre, le défi ne consiste pas à simplement relancer l’économie mondiale sur les mêmes bases qu’avant la crise, mais au contraire à faire de cette crise une opportunité pour reconstruire un « monde d’après » juste et durable.

Tel est le message porté par l’Opération 11.11.11 qui finance, grâce à la générosité des citoyen·ne·s belges, des dizaines de projets de développement durable qui apportent des solutions concrètes dans les pays en développement. En luttant contre les pandémies, en soutenant le développement des mutuelles de santé, en aidant les communautés à bâtir une agro-écologie qui respecte les écosystèmes et permet de lutter contre la faim, en soutenant les mouvements citoyens démocratiques face aux régimes autoritaires, l’Opération 11.11.11 contribue à construire ce « monde d’après » dans les endroits les plus pauvres de la planète.

Pour en savoir + sur l’édition 2020 de l’Opération 11.11.11, téléchargez le dossier de presse ci-dessous.
En raison de la situation sanitaire et des mesures prises par les gouvernements fédéral et régionaux, l’Opération 11.11.11 est prolongée sur plusieurs semaines et une série d’événements programmés et annoncés sont annulés ou reportés.




Votre contact

qui?

Stéphanie Triest

Adresse

Boulevard Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles

telephone

+32 (0) 2 613 30 33

Email

stephanie.triest@cncd.be